top of page
20220216_151015.jpg

POURQUOI ET COMMENT AGIR ?

POURQUOI AGIR ?

Ressources inexploitées

30 % du volume de nos poubelles  en France sont des biodéchets (source : ADEME) qui sont majoritairement traités de la même manière que les autres détritus : dans les filières classiques (l’incinération ou l’enfouissement). 

Lien
social

L'association souhaite créer un réseau de bénévoles autour d'un projet commun. Elle espère générer de nombreuses rencontres lors des activités de l'association. 

Confort

Qui dit moins de biodéchets dans les poubelles, dit moins de nuisances olfactives,  réduction de la pénibilité et gain de temps.

Besoins
agricoles

Les terres agricoles n'ont jamais été aussi dégradées : 1/3  des terres arables sont plus ou moins menacées de disparaître. Entre le manque de fertilité et l'érosion des sols,   c'est notre socle commun qui  meurt à petit feu.

Répondre à une attente

Un grand nombre de consommateurs recherchent des acteurs de la restauration responsable. Vous en ferez partie en nous rejoignant.

Loi
AGEC

Obligation pour tout producteur de biodéchets de mettre en place une solution de tri à la source et de valorisation des biodéchets depuis le  01/01/2024.

RSE

La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE)  fait partie des critères pris en compte par les candidats lors du choix de l'entreprise. Proposez un cadre de travail agréable à vos collaborateurs en mettant en avant votre engagement pour la planète.

QUELQUES CHIFFRES CLÉS

350 kg

Production moyenne de déchets ménagers d'un français par an.

30 %

Volume de déchets compostable dans les poubelles  des français.

2 000 000 €

Le coût moyen du traitement des biodéchets pour une collectivité de 250 000 habitants.

10 %

Taux de réduction de déchets traités dont les collectivités se sont engagées dans le cadre des lois Grenelle d’ici à 2020.
20220216_151026.jpg
20210910_172715.jpg
Echos-Pas-de-Calais_2_edited.jpg
20210908_163033.jpg

UNE BOUCLE VERTUEUSE

Mobilité
douce

La collecte se fait uniquement en mobilité douce pour limiter l'impact carbone, décongestionner les centres-villes, optimiser la logistique du dernier kilomètre et réduire les nuisances sonores.

Solution
low tech

La maturation du compost se fera au naturel : les micro-organismes (bactéries, levures, champignons), vers rouges et insectes seront nos seuls alliés. Aucune utilisation d'électricité ou de pétrole ne sera nécessaire.

bottom of page